Convention pour la mise en place d'un dispositif éco-mobilité aux abords de l'école élémentaire Mazaire

La Ville de La Chapelle-sur-Erdre et Nantes Métropole mettent un place un dispositif éco-mobilité aux abords de l'école élémentaire Mazaire. 

 

Ce dispositif, vise à favoriser les déplacements doux, mais également à sécuriser l'ensemble des déplacements aux abords de l'école.

Le déplacement domicile-école est, pour de nombreuses familles, le premier trajet dans la chaîne des déplacements journaliers. 90% des familles résident dans un rayon de moins d'un kilomètre autour de l'école des enfants. Sécuriser tous les déplacements, mais également favoriser les déplacements doux (vélo, marche) représente donc un objectif majeur.

Dans le cadre du plan vélo 2015-2020 décliné à l'échelle métropolitaine, le dispositif éco-mobilité a de multiple objectifs :
- favoriser les déplacements doux (marche, vélo)
- renforcer le sentiment de sécurité pour l'ensemble des déplacements
- agir sur la santé : 30 minutes d'activité physique par jour à intensité modérée
- construire la ville apaisée (projet initié dans le cadre des Groupes d'Animation de Quartier)
 
Un projet élaboré en concertation avec les usagers
 
Le dispositif éco-mobilité a été présenté et approuvé lors du conseil d'école de juin 2016. Dans un premier temps, un questionnaire a été envoyé aux parents d'élèves afin d'étudier les pratiques de déplacements. Des comptages et des mesures de vitesse on par la suite été effectués. Le projet a ensuite été présenté aux riverains, aux enseignants, aux parents, lors d'une réunion publique en fin d'année 2016.

Un projet plus global sur le secteur Hautière-Mazaire
 
Le dispositif éco-mobilité vient également compléter le projet d'aménagement Hautière-Mazaire. Très fréquentée par les écoliers mais aussi par les riverains et les sportifs (proximité du gymnase et de la halle de Mazaire), la rue de la Hautière va subir une restructuration globale.
 
Pour répondre aux besoins des usagers, deux phases de travaux sont programmées sur la rue de la Hautière. Au corus de l'été 2017, des aménagements visant à favoriser les déplacements des piétons et des cyclistes, améliorer les conditions de sécurité, rationnaliser les stationnements seront réalisés, tout en réalisant un aménagement paysager et un enfouissement des réseaux aériens. Cette première phase représente un budget global de 600 000€. En 2018, des travaux aux abords de l'école viendront renforcer l'utilisation des cars ou développer le pedibus/vélobus.