Entente pour le Développement de l’Erdre Navigable et Naturelle : atelier de concertation

L’Entente pour le Développement de l’Erdre Navigable et Naturelle (EDENN) intervient sur le bassin versant de l’Erdre pour une gestion durable de l’eau et des milieux naturels en harmonie avec les usages. Le syndicat intervient de façon globale sur le bassin versant, en portant à la fois des missions

·de coordination et d’animation des acteurs de l’eau dans le cadre du SAGE Estuaire de la Loire ;
·d’animation des sites Natura 2000 ;
·de coordination des usagers de l’Erdre (notamment sur la partie navigable).
 
L’introduction par la loi Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles (MAPTAM) en 2014 de la compétence Gestation des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations (GEMAPI) offre une opportunité au Syndicat de revoir la gouvernance du territoire autour des sujets du grand cycle de l’eau sur le Bassin versant de l’Erdre. Le syndicat souhaite également que cette période de transition et de réflexion soit une occasion d’élargir le débat à toutes les politiques publiques menées sur le bassin, notamment en ce qui concerne la préservation de biodiversité et le partage des usages de l’Erdre.
 
Dans ce contexte, les membres de l’EDENN ont souhaité mener une réflexion élargie autour du schéma organisationnel le plus idoine pour garantir une alliance des territoires au service d’une qualité écologique de premier ordre sur le bassin versant de l’Erdre. Ils sont accompagnés dans leur réflexion par le cabinet ESPELIA qui réalise ainsi l’étude visant à redéfinir les missions de l’EDENN à compter du 1er janvier 2018.
 
De nombreuses structures permettent aujourd’hui la réalisation des missions en lien avec le grand cycle de l’eau, les usages et la biodiversité, que ce soit par leur financement, leur coordination ou leur mise en œuvre. Il semble donc indispensable d’associer des représentants de ces structures à la réflexion menée pour fournir aux membres de l’EDENN une vision la plus complète possible du Bassin Versant et des enjeux relatifs en vue de leur prise de décision.
 
Un premier atelier de consultation, auquel vous étiez conviés, a ainsi été organisé le 30 septembre 2016 afin de vous associer à cette réflexion. Ce premier atelier a permis :
 
·d’échanger sur les évolutions réglementaires, les obligations qui en découlent et les opportunités qu’elles représentent pour la gestion de l’eau, la biodiversité et les usages sur le bassin versant ;
·d’identifier les enjeux du territoire et définir l’ensemble des activités en lien avec le grand cycle de l’eau, la biodiversité et les usages et leur degré d’importance sur leur bassin versant ;
·d’établir une cartographie des enjeux du territoire identifiés par l’ensemble des acteurs présents.
 
Suite à la réalisation de l’état des lieux et du diagnostic de l’organisation du territoire par le cabinet Espelia, l’EDENN vous convie à un second atelier de concertation afin de réfléchir à la proposition de scénarios à étudier pour répondre aux enjeux du territoire identifiés lors du 1er atelier et dans le diagnostic.
 
Les objectifs de cet atelier seront les suivants :
·échanger sur l’état des lieux et diagnostic de l’organisation du territoire concernant la gestion de l’eau, la biodiversité et les usages ;
·proposer des scénarios d’organisation du territoire répondant aux problématiques soulevées à l’occasion du premier atelier et lors du diagnostic du territoire ;
·partager les premiers éléments de réflexion sur ces scénarios.
 
Cet atelier est prévu :
Lundi 27 février 2017 de 13 h 30 à 17 h 30
Salle Polyvalente Jean Jaurès, Rue Jean Jaurès, 44240 La Chapelle-sur-Erdre
L’inscription est obligatoire et à confirmer avant le 23 février.