Grandir et apprendre avec son handicap

Grandir et apprendre avec son handicap

Depuis fin février, trois jours par semaine, plusieurs enfants fréquentant l'Institut d'Éducation Motrice de La Buissonnière sont accueillis à l'école Robert Doisneau.

Cet exemple d'inclusion en milieu scolaire est l'aboutissement d'un travail mené de concert par l'Institut d'Éducation Motrice de la Buissonnière, la direction et les enseignants de Robert Doisneau maternelle, la Ville de La Chapelle-sur-Erdre et l'Education Nationale.

 

Votée le 11 février 2005, la loi sur les droits des personnes en situation de handicap réaffirme la priorité donnée à l'enseignement en milieu ordinaire pour tous les enfants. L’inclusion permet la rencontre avec les autres tout en prenant en compte les besoins particuliers de chacun. C’est la possibilité d'accueillir en milieu ordinaire, en l'occurrence dans les locaux d'établissements scolaires du milieu ordinaire, en dehors d'un établissement spécialisé. C’est l’occasion de renforcer la collaboration entre les équipes du milieu scolaire ordinaire et du milieu adapté. Car un projet inclusif, ce n'est pas plus d'enfants, mais plus d'adultes, des professionnels avec des compétences complémentaires qui partagent une même volonté d'accompagner les plus fragiles, qu'il s'agisse de fragilités ponctuelles ou définitives.

 

Une salle de classe étant vacante au sein de l’école maternelle Robert Doisneau, ce projet répondant aux besoins des enfants de La Buissonnière de pouvoir partager un lieu et des activités avec les autres enfants du même âge, sur le temps scolaire, péri-scolaire et extra-scolaire, est devenu possible. L'équipe enseignante de Robert Doisneau maternelle a souhaité s'engager dans cette démarche, s'inscrivant dans le cadre de son projet d'école 2018-2022, dont l'objectif est, notamment, de garantir la réussite des élèves à besoins particuliers.

 

Le nouveau projet d’établissement de l’IEM La Buissonnière (2018/2023) confirme la dimension inclusive de l’accompagnement des enfants. Il ressort des besoins exprimés par les parents et par les professionnels une volonté de continuer à ouvrir l’IEM à des réponses hors les murs. Les thématiques qui se dégagent sont « grandir et apprendre avec son handicap », « vivre ensemble » et « bien-être et santé ».

 

Pour Valérie Maïsterrena, directrice de l'IEM La Buissonnière, "la classe externalisée concrétise un rêve, un projet de partage pour de très jeunes enfants". "Construire ensemble pour être plus fort", un des axes du projet associatif APF France Handicap trouve ici une réalité. Grâce à tous les acteurs (IEM La Buissonnière, Éducation Nationale, Municipalité), nous (les professionnels de la Buissonnière et les familles) sommes très heureux de voir de jeunes enfants de la Buissonnière partager avec d'autres enfants une si belle école." Les éducateurs tiennent à souligner le soutien et l’accueil chaleureux des équipes de l'école Robert Doisneau. Et pour résumer voici le témoignage de Laetitia Geay Educatrice de Jeunes enfants: "Nous sommes sur un petit nuage et vivons pleinement ces instants, c'est génial de voir les yeux des enfants pétiller".

 

Depuis 2009, la Ville de La Chapelle-sur-Erdre mène, via son Plan Handicap, une politique volontariste en matière d'accessibilité en s'engageant notamment au-delà de ses obligations réglementaires et en développant une politique d'accessibilité universelle : l’accès « à tout pour tous ». C'est ainsi que différents plans d'actions se sont succédé abordant divers sujets (transports, espaces publics, éducation, citoyenneté, information...). Ces plans d'actions ont tour à tour permis des progrès significatifs dans la prise en compte du handicap par la collectivité. Cet engagement d'inclusion est également un objectif du projet éducatif « Grandir à La Chapelle-sur-Erdre » et inscrit dans le Projet Éducatif de territoire.