Le Maire de La Chapelle-sur-Erdre signe un arrêté municipal anti-pesticide

Le Maire de La Chapelle-sur-Erdre signe un arrêté municipal anti-pesticide

Le Maire de la Ville de La Chapelle-sur-Erdre a signé ce jour (lundi 9 septembre 2019) un arrêté municipal pour interdire l'usage de pesticides sur la commune à moins de 150 mètres d'habitations. Elle s'inscrit ainsi dans une démarche d'élimination des produits phytosanitaires qui polluent les sols avec des conséquences sur l'environnement et la santé.

 

La Chapelle-sur-Erdre a été la première commune des Pays de la Loire a être labellisée Terre Saine par l'État en 2015 pour avoir stoppé totalement l'utilisation de produits phytosanitaires dans la gestion des espaces verts municipaux il y a dix ans. Elle a voté en Conseil Municipal le 24 juin 2019 un vœu « pour les coquelicots », en référence au mouvement citoyen né il y a un an, pour la disparition des pesticides de synthèses et en demandant au gouvernement d'agir. Elle s'engage ainsi aux côtés du Maire de la commune de Langouët (35), dont la démarche va dans le bon sens en faisant pression sur les autorités pour les inciter à travailler en faveur de cette lutte fondamentale pour la qualité de nos sols, de notre biodiversité, de notre alimentation et de la santé.